États Modifiés

de Conscience

Définition :

Un état modifié de conscience (ou EMC) désigne tout état mental différent de l’état de conscience ordinaire, « représentant une déviation dans l'expérience subjective ou dans le fonctionnement psychologique par rapport à certaines normes générales de la conscience à l'état de veille ».

 

Caractéristiques des EMC :

La nature remarquable de l’expérience trans-personnelle (État modifié de conscience) devient évidente lorsque nous la comparons avec notre perception quotidienne du monde et avec nos limites considérées comme normales et inévitables. A l’état de veille, nous nous percevons comme des corps matériels solides. Il est certain que nous sommes limités dans notre perception du monde par la gamme de nos sens et la configuration de notre environnement. Dans les états transpersonnels, toutes ces limitations sont transcendées. Nous nous expérimentons nous-mêmes comme un jeu énergétique ou un champ de conscience. Ces expériences se révèlent aussi convaincantes et réelles que celles de la vie ordinaire pour ceux qui les ont vécues.

Ainsi lorsqu’on est libéré de tout stimulus externe ordinaire, il est possible d’expérimenter bien des états de conscience. Preuve que le cerveau n’est pas limité aux cinq sens et qu’il lui est possible d’atteindre la créativité, la transcendance et la révélation. L’être comprend qu’en diminuant les stimuli externes, que ce soit par la méditation ou par tout autre moyen, comme la musique, il peut projeter son cerveau ou sa conscience dans des états d’extraordinaire lucidité, de méditation profonde, de concentration et de contemplation.

 

Bénéfices des EMC :

Tous les expérimentateurs se rejoignent sur ce point : ceux qui ont vécu des états non ordinaires de conscience se libèrent de leurs troubles psychosomatiques et émotionnels. Ces états non ordinaires de conscience représentent une crise de transformation dans la psychothérapie expérientielle.

Il y a alors élévation de soi-même, et l’être humain se soustrait à la sensation de ses cinq sens physiques, et à l’asservissement neurologique au monde extérieur. Il y a libération de l’état d’hypnose dans lequel le plonge la fascination et monde extérieur. Ainsi, la prise de conscience de l’éveil de la vie de l’âme, le contact avec sa propre conscience supérieure ouvre l’individu et le libère de l’hypnose culturelle dans laquelle il est enfermé.